Article DAUPHINE LIBÉRÉ du 03 mai 2019

Il est grand,
Il est beau,
Il est ÉDIFIANT…..

…. l’article paru dans le Dauphiné Libéré le 03 mai dernier !

Ça y est les langues se délient (enfin pas celle de CECCON qui refuse toujours de répondre aux journalistes…)

Côté Poisy on s’étonne que les terrains à proximité directe (et donc sur commune d’Epagny) aient été mis en vente pour des constructions d’habitation (hum… pourquoi cela serait-il surprenant puisque le maire dit qu’il n’y aura pas de nuisances liées à la centrale magique qui souffle des paillettes ??)

Côté Epagny, on s’excuse de ne pas avoir prévenu les acquéreurs car on ignorait leur identité…euh, sauf erreur les permis de construire contiennent bien leurs coordonnées, non ?? 
Et on s’agace qu’ils n’aient pas consulté le magazine de poisy de janvier 2018. Ok, mais si on n’habite pas à Poisy comment on fait ? Et étant précisé qu’à cette date là la plupart des maisons étaient déjà sorties de terre…

Bref. Des détails n’est-ce pas ?!
A lire, à relire et à partager en masse !

1 réflexion sur “Article DAUPHINE LIBÉRÉ du 03 mai 2019”

  1. « Le maire ne cache pas son étonnement de voir qu’une partie du site, qui se trouve sur la commune voisine, a été mis en logement. Il a l’impression d’être accusé de tous les maux ; quand, il a pris la précaution, relate-t-il, d’avoir imaginé « une voie entrante et sortante pour la quarantaine de camions jour, et pas 150 camions comme cela a été rapporté.»

    Il se trouve que cette voie est appelée déviation de Poisy dans les documents officiels. Or en regardant son tracé sur les documents du département je me suis toujours demandé en quoi cette voie qui part du bas de la côte de Poisy (échangeur des Creusettes) pour arriver à l’entrée du village était une déviation! Je comprends bien mieux aujourd’hui que ce terme de « déviation » n’a pas été choisi par hasard. Il vaut mieux dans les revues municipales parler de la déviation de Poisy, Même si ce n’est pas une déviation que de parler de la desserte de la future ex centrale à bitume des marais noirs dont on a évoqué la possibilité 15 ou 16 ans auparavant. Faudrait surtout pas que les habitants fasse le rapport entre cette ***possibilité*** énoncée en 2002 et ce permis de construire qui arriverait en 2019.

    https://www.hautesavoie.fr/sites/default/files/cg74/PRESSE/dp_conventionc2a_dep74_270616.pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *